Le système solaire

 

La formation du système solaire

La Voie Lactée contient de nombreux nuages interstellaires, issus de nébuleuses. Ces nuages sont composés d'atomes, de l'hydrogène aux atomes lourds, mais aussi de molécules à base de carbone, d'hydrogène, d'oxygène et d'azote.
Lorsque le nuage originel, sous l'effet de perturbations extérieures ( supernova, collision de galaxies ...) commence à se comprimer, un phénomène d'accrétion des poussières et de gaz se produit sous la forme d'un disque. Sa rotation entraîne la concentration de matière près de son centre, autour de l'axe de rotation. Le disque s'amincît et s'élargit. Les agrégats formés suivent une orbite circulaire.

Les poussières, lors de leur agglomération dans un domaine proche du soleil, perdent les matières volatiles (Hydrogène, Hélium,... ). Au delà de 750 millions de km du soleil, par contre, poussières et matières volatiles coexistent.

La contraction de la matière continue, et au centre du nuage, là où elle est la plus intense, la température s'élève suffisamment pour permettre la synthèse d'hélium à partir de l'hydrogène. Le soleil est né.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Nota :  Ce site est celui d'un amateur de météo et, en aucun cas, celui d'un professionnel. Aucune garantie n'est

donc donnée sur les informations qui y figurent. Si vous avez une décision importante à

prendre qui dépend de la météo, ignorez ce site et référez vous à un site officiel, tel celui de Météo France  !